Pénétration Vaginale

Un article de Wikipedia.

La pénétration vaginale est considérée comme la plus confortable des pratiques sexuelles
La pénétration vaginale est considérée comme la plus confortable des pratiques sexuelles

Sommaire

[modifier] Définition

La pénétration vaginale ou coït vaginal consiste à introduire le pénis ou tout autre objet (tel qu’un sex toy) dans le vagin de la partenaire. Lorsque c’est le pénis qu’on utilise, cette pratique n’admet qu’une possibilité : un homme sur une femme.

Mais lorsqu’on utilise un sex toy, cela permet à une femme de pénétrer une autre femme.

[modifier] Plaisir procuré par la pénétration vaginale

Etant donné les nombreuses terminaisons nerveuses du vagin et des organes sexuels accessoires comme le clitoris, la pénétration vaginale est censée procurer des sensations très jouissives chez les femmes.

Au début, quand le vagin est vierge ou quand la femme en question n’a pas beaucoup de partenaires sexuels, le stress et le manque d’expérience, entraînent un resserrement des parois du vagin et le rapport sexuel devient alors douloureux et inconfortable.

Chez l’homme, la stimulation directe des terminaisons nerveuses du gland lors de la pénétration du vagin, qui serre normalement le pénis avec ses parois musculaires, procure des sensations très agréables.

Il s’agit du rapport sexuel standard et la voie naturelle pour la procréation. Donc, l’introduction du pénis est facilitée par la lubrification naturelle du vagin, assurée par la sécrétion d’un liquide appelé cyprine.


Certaines femmes possèdent une lubrification insuffisante ou bien n’en possèdent pas du tout. Alors, la pénétration vaginale devient très douloureuse aussi bien pour elles que pour leurs partenaires. Dans ce cas, l’utilisation de lubrifiants est fortement conseillée pour assurer le plaisir tout le long du rapport.

Le resserrement des parois du vagin, empêchant toute tentative de pénétration constitue un trouble sexuel féminin, appelé « vaginisme », dont les causes sont surtout psychologiques et qu’un traitement adéquat peut supprimer.


[modifier] Pratique de la pénétration vaginale

La pénétration vaginale est normalement précédée de jeux sexuels appelés « préliminaires » dans leur ensemble, et qui ont pour but, l’excitation des deux partenaires en question.

L’excitation est nécessaire pour que la lubrification (chez la femme) et l’érection (chez l’homme) puissent se produire.

Lorsque la pénétration se fait avec un sex toy, cette activité préliminaire est très importante car en l’absence de lubrification cette pratique peut s’avérer très douloureuse pour la femme.


[modifier] Technique de la pénétration vaginale

La pénétration vaginale se fait par moyen de mouvements d’aller-retour du pénis dans le vagin afin de stimuler les organes sexuels des deux partenaires.

Ce mouvement s’accompagne généralement de baisers et des caresses de toutes sortes, surtout sur les seins, les fesses, le clitoris et l’anus.

La pénétration mène le plus souvent à l’orgasme (le sommet du plaisir aussi appelé phase de résolution du rapport sexuel) mais elle peut se dérouler aussi sans atteindre cette phase finale.


[modifier] Principales positions

Lorsqu’on utilise le pénis comme élément pénétrant, les positions sexuelles préférées pour cette pratique sont :

Le kamasutra décrit une grande quantité de variantes de la pénétration vaginale
Le kamasutra décrit une grande quantité de variantes de la pénétration vaginale

La position du missionnaire : la femme se couche sur le dos, les jambes écartées et l’homme s’allonge sur elle tout en la pénétrant. Cette pénétration face à face est jugée très excitante et motivante pour les partenaires.

La position de la levrette : ou la femme adopte une posture à quatre pattes et l’homme, agenouillé ou légèrement accroupi, se place derrière sa partenaire et la pénètre par le vagin.

Ces deux positions sont appelées « naturelles » par la plupart des sexologues car elles sont les plus faciles à adopter.

Lorsqu’on utilise un sex toy ou tout autre élément pénétrant, les positions sont infinies, sans limites sauf celles de l’imagination des partenaires.


[modifier] Pénétration vaginale et Maladies Sexuellement Transmissibles

Le risque de transmission de maladies sexuellement transmissibles, notamment du SIDA, lors d’une pénétration vaginale non protégée est élevé. Il est conseillé de porter un préservatif dans tous les cas et (si la lubrification naturelle de la partenaire est insuffisante) d’utiliser un lubrifiant à base d’eau.


[modifier] Probabilité de Grossesse

La pénétration vaginale, étant le moyen reproducteur par excellente, comporte une haute probabilité de grossesse, qu’on peut diminuer avec l’utilisation d’un préservatif (pénien ou vaginal) ou avec la prise de pilules contraceptives.


[modifier] Autres termes pour désigner la pénétration vaginale

Anciennement les termes fornication et copulation désignaient le coït vaginal mais avec un sens péjoratif. Dans le langage familier, des termes tels que : baiser, fourrer, désignent le plus souvent la pénétration vaginale.

Outils personnels

Galerie d'une fille amateur
9 photos
77,300 vues
07/07/2013