Fellation

Un article de Wikipedia.

Au milieu d'une séance de sexe collectif, une femme pratique la fellation à un homme
Au milieu d'une séance de sexe collectif, une femme pratique la fellation à un homme


Sommaire

[modifier] Définition

La fellation consiste en une stimulation du pénis avec la bouche, les lèvres et la langue. Cette pratique sexuelle est normalement employée lors des préliminaires sexuels ou bien comme seul rapport sexuel afin de conduire le partenaire à l’orgasme. Lors d’une fellation l’éjaculation de l’homme peut se faire dans la bouche de la partenaire ou bien en dehors par exemple : sur une partie de son corps.

Le fait d’introduire son pénis dans la bouche d’une personne et de faire des mouvements coïtaux ne constitue pas une fellation mais une irrumation, caractérisée par une simulation du coït dans la bouche du partenaire.

[modifier] Plaisir procuré par la fellation

La fellation est parmi les pratiques sexuelles les plus courantes et jouissives notamment grâce aux sensations apportées par les mouvements de la langue et par l’effet ventouse des lèvres sur le pénis.

Le plaisir éprouvé au moment d’une fellation est surtout psychologique et sa nature est assez complexe. L’homme sur lequel se pratique la fellation éprouve du plaisir du fait que l’autre lui donne un plaisir sans attendre de contrepartie, et cette position dominante dans l’acte sexuel représente en elle-même une source de satisfaction pour lui.

Le partenaire qui réalise la fellation peut s’exciter par le fait de stimuler son partenaire ou bien trouver un plaisir à la position soumise qu’il vient d’adopter dans le cadre de cet acte sexuel.

[modifier] Pratique de la fellation

[modifier] Technique de la fellation

La fellation consiste à stimuler le pénis et notamment le gland, par moyen de la langue, des lèvres et de la bouche de la ou du partenaire. Les sensations procurées par la fellation peuvent être augmentées en masturbant le pénis en même temps ou en stimulant les testicules par moyen de caresses répétées.


Une façon jugée peu orthodoxe d’amplifier le plaisir de la fellation est l’introduction de doigts ou d’autres objets phalliques dans l’anus, mais cette pénétration est plus ou moins jouissive en fonction des individus. On peut aussi augmenter cette stimulation par l’action des dents qui frôlent le gland avec une pression qui varie selon les personnes concernées.

[modifier] Comment finit une fellation

La pratique de la fellation peut finir avec une éjaculation dans la bouche du partenaire ou sur n’importe quelle partie de son corps. Certaines personnes préfèrent éjaculer dans la bouche car ce fait est perçu comme un acte dominant par l’homme. Certains y voient une sorte d’humiliation pour la partie fellatrice, surtout quand le plaisir de recevoir l’éjaculation sur son corps n’est pas apprécié du fellateur.


Normalement l’homme sur lequel on pratique une fellation doit s’assurer avant d’éjaculer que la fellatrice ou le fellateur est conscient de ce qui va se passer car des réactions de dégoût des plus banales aux plus violentes peuvent se produire dans le cas contraire.

Très répandues par les revues et les sites pornographiques, les éjaculations faciales sont aussi liées à la pratique de la fellation. Elles consistent à éjaculer sur le visage du partenaire qui, prévenu à l’avance, ferme ses yeux pour les protéger. De toute façon une fellation peut terminer sans une éjaculation faciale et cette dernière n’est pas forcément le résultat d’une fellation.

[modifier] Positions liées à la fellation

La position sexuelle la plus confortable pour pratiquer une fellation est celle où le partenaire s’agenouille et sa tête reste à la hauteur du pubis de l’homme sur lequel se pratique cet acte sexuel.

Mais cette position classique connaît bon nombre de variantes tout comme le 69, où les deux partenaires sont couchés, ayant chacun sa tête au niveau de l’entrejambe de l’autre. De toute façon le 69 n’est pas une fellation ordinaire car il ajoute soit le cunnilingus (lorsque le second partenaire est une femme) soit une double fellation (lorsque le second partenaire est un autre homme).

[modifier] Fellation et Maladies Sexuellement Transmissibles

La pratique de la fellation dans un rapport non protégé (ou insuffisamment protégé) comporte un risque certain de transmission des maladies sexuellement transmissibles entre les deux partenaires. Ce risque relève du fait que les organes impliqués par la fellation peuvent avoir des blessures microscopiques soit à l’intérieur de la bouche soit sur le gland du pénis.

Même si une bonne hygiène buccale est toujours à recommander, notamment l’élimination des caries dentaires, il est vrai aussi que se laver les dents avant de pratiquer une fellation augmente les risques d’attraper des MTS car le brossage des gencives expose de petites blessures ou bien libère une certaine quantité de sang, dans certains cas, porteur de virus, comme celui du SIDA.


Donc le port du préservatif serait à recommander toujours pour pratiquer une fellation avec un inconnu, car le latex empêche le contact entre la fellatrice ou le fellateur et les fluides sexuels de son partenaire.

De toute façon le risque de transmission de MTS liés à la fellation semble peu pris en compte par la population en général qui, en l’absence d’études définitives sur ce sujet, estime que la fellation est une pratique à risque modéré voire nul.

[modifier] La fellation au cours de l’histoire

Selon ce que les scènes des fresques antiques laissent croire, la fellation est une pratique développée très anciennement au cours de l’histoire. Déjà à Pompéi on trouve des fresques illustrant des fellations mais précisons que les romains pratiquaient surtout l’irrumation, c'est-à-dire l’homme devait être actif et pénétrer la bouche de la fellatrice ou du fellateur. Chez les romains l’homme devait être en tout temps actif car la passivité de l’acte sexuel était perçue comme une perte de leur virilité dans son ensemble.

[modifier] Autres termes pour désigner une fellation

Cette pratique sexuelle est aussi connue sous d’autres noms plus ou moins familiers tout comme : pipe, pompier, turlutte, flûte, la flûte enchantée, descendre au barbu, remonter la grande échelle du chef de la police…

Outils personnels

Galerie d'une fille amateur
9 photos
77,866 vues
07/07/2013