Soutenez Natacha!

En ajoutant un lien vers "Sexualite" sur votre blog/site


Ou un logo :  


Tous les liens disponibles...

Sons sexuels : a chacun ses cris

Sons sexuels : a chacun ses cris

thématique : Goûts et couleurs
5 commentaires - postez votre com'
posté le Mardi 7 avril 2009 par Natacha

Salut tout le monde sur mon blog sexualité. Aujourd’hui je vais vous parler des sons sexuels. Oui je parle des sons vocalisés tout au long d’un rapport sexuel y inclus ceux de l’orgasme. En fait, ces bruits ne sont pas toujours présents et ils nous aident à canaliser une partie de l’énergie sexuelle.

  


  


Les sons sexuels font partie de l’univers érotique depuis la nuit des temps. En les entendant tout le monde comprend de quoi il s’agit et on peut même savoir s’il s’agit de cris de plaisir ou de jouissance.

  

  • Les femmes sommes censées les vocaliser en grande quantité. Mais dans les faits ce sont les hommes qui les utilisent le plus souvent sous la forme de petits gémissements secs et entrecoupés du genre : ah ah ah ou mmmmmm, alors que le célèbre : encore féminin ne serait pas aussi fréquent qu’on le croit.
  •   

    Mais pourquoi émet-on de tels sons et quel est leur rôle pendant l’acte sexuel? La réponse à cette question va sûrement vous surprendre.

      

  • En effet les sons sexuels (les cris) augmentent la relaxation du corps et nous aident à tenir le coup pendant plus longtemps.
  •   

    Les cris agissent comme des régulateurs du stress, nous permettant de nous relaxer et de nous calmer, notamment pendant les positions sexuelles les plus difficiles ou douloureuses.

      

  • Si vous avez du mal à imaginer cela, pensez aux pleurs, tout le monde sait qu’après avoir beaucoup pleuré le corps se relaxe et qu’on reste épuisé.
  •   

      

    sons sexuels sexualite

      

    Les sons sexuels ne sont pas forcément une stratégie pour exciter davantage son partenaire et il arrive parfois le contraire, les cris pouvant déplaire ou inhiber celui qui les entend.

      

  • Donc, il conviendrait de ne pas se taire et de les laisser sortir. Si les enfants dorment à côté, cherchez un endroit loin d’eux pour vous éclater sans aucune limite et du coup, évacuer les tensions (vous savez, c’est l’addition des petits ennuis quotidiens qui provoque le stress et pas mal de troubles sexuels).
  •   

    Si votre partenaire n’aime pas que vous criiez trop fort, essayez de réguler le volume mais n’y renoncez pas pour autant. Avec le temps, vous parviendrez à vous laisser aller sans le déranger.

      

  • Et vous, quel type de sons émettez vous pendant le sexe? J’aimerais savoir comment gémissent les lecteurs de mon blog. Aimez-vous les sons sexuels ou vous les trouvez gênants?
  •   

     
     

    5 Réponses à “Sons sexuels : a chacun ses cris”

    1.  
    2. fleurette dit :

      Petite correction : moi j'utilise mes cris pour exciter mon partenaire car je pourrais m'en passer, mais il adore que je crie et lui dise des mots cochons. Pour le reste je suis tout à fait d'accord : les cris servent à exprimer des émotions et des sentiments et il ne faut jamais les taire.

    3.  
    4.  
    5. fleurette dit :

      Petite correction : moi j'utilise mes cris pour exciter mon partenaire car je pourrais m'en passer, mais il adore que je crie et lui dise des mots cochons. Pour le reste je suis tout à fait d'accord : les cris servent à exprimer des émotions et des sentiments et il ne faut jamais les taire.

    6.  
    7.  
    8. usion dit :

      Moi je suis plutôt silencieux, mais par contre je suis d'accord avec Fleurette, j'aime bien quand ma partenaire crie, après faut pas non plus percer les tympans !

    9.  
    10.  
    11. usion dit :

      Moi je suis plutôt silencieux, mais par contre je suis d'accord avec Fleurette, j'aime bien quand ma partenaire crie, après faut pas non plus percer les tympans !

    12.  
    13.  
    14. Charme dit :

      Oui il faut équilibrer, ni trop fort, ni trop bas ;)

    15.  
     

    Poster un commentaire

    Vous devez ouvrir un compte gratuit et être connecté pour poster un commentaire.

    Citer cet article "Sons sexuels : a chacun ses cris" sur votre blog :