Soutenez Natacha!

En ajoutant un lien vers "Histoires Erotiques" sur votre blog/site


Ou un logo :  


Tous les liens disponibles...

Visite medicale erotique

Visite medicale erotique

4 commentaires - postez votre com'
posté le Mercredi 10 septembre 2008 par Natacha

Bonjour à tous et à toutes. Voici un récit très chaud, écrit par Hazebine : un utilisateur de notre site qui collabore très gentiment avec notre blog d’histoires érotiques. Bonne lecture et à demain. ;-) Natacha.

  

Il m’est arrivé cette histoire la semaine dernière : suite à des douleurs dans le genou et la hanche côté droit, mon toubib m’a prescrit des radios. D’abord rien de spécial à signaler, sauf que l’opératrice était une charmante jeune femme, alors que jusque là dans ce cabinet c’étaient à des hommes que j’avais eu affaire.

  


Elle me fait donc entrer dans le sas servant de vestiaire et me demande d’enlever pantalon, sweat et tee-shirt. C’est donc en slip que je suis entré dans le labo.

  

Pour le genou, rien d’extraordinaire, mais pour la hanche il fallait que je m’appuie le bassin contre une plaque de verre. Et là le fait d’avoir le sexe appuyé fortement contre cette plaque a fini par me faire réagir! J’avais un slip en coton, en tissu assez fin et le moindre début d’érection était très visible.

  

C’est quand elle m’a fait mettre de côté par rapport à cette plaque que j’ai été un peu “ému”, car je me suis retrouvé face à elle avec un slip qui ne cachait pas grand chose de mon début d’érection… J’ai d’ailleurs surpris son regard dirigé vers le bas… Ce qui n’a fait qu’augmenter mon trouble évidemment…

  

Elle a fini sa série de radio et m’a demandé de patienter le temps de vérifier si les radios étaient réussies…
J’essayais de penser à autre chose pour retrouver une apparence discrète….

  

Mais c’était trop troublant, et je ne pouvais empêcher les frissons qui passaient du creux de mes reins à mes testicules… Comble de la gêne, en regardant mon slip je m’aperçus qu’il y avait une légère trace d’humidité au niveau de mon gland ! Il ne manquait plus que ça !

  

Et c’est ce moment là que choisis ma jolie opératrice pour revenir et m’annoncer que malheureusement les radios de la hanche étaient à refaire à cause d’interférences dues à l’étoffe de mon sous vêtement….

  

Elle avait un très léger sourire en coin en me disant cela et j’étais certain que c’était un faux prétexte. Mais elle continuait son petit discours très “pro”, me demandant pour finir si ça ne me dérangeait qu’on refasse une série, mais sans le slip.

  

Je crois que j’ai fortement rougi car je ne m’attendais pas à cela, mais j’ai réussi à garder une attitude normale en répondant : “bien sûr, pas de problème…” J’étais dans un état de fébrilité que j’ai rarement connu en posant les mains sur mes hanches pour descendre mon slip devant cette jolie inconnue…Car elle restait là juste devant moi en attendant.

  

J’ai posé mon slip sur une chaise à côté et me suis tourné vers elle…

  

Elle avait les yeux brillants… Et moi aussi car l’état de mon pénis ne laissait plus aucun doute sur mon trouble intime.

  

Elle s’est approchée de moi pour me positionner contre l’appareil, elle a posé sa main sur ma fesse gauche pour m’appuyer contre la plaque, mais le contact de mon sexe moite de désir sur cette plaque de verre un peu froide m’arrachait un petit “aahh” de surprise…

  

Elle me prit alors par les épaules pour me retourner vers elle en me disant : “et bien dites donc, on ne va pas pouvoir faire les radios si vous êtes aussi sensible…”

  

Nous étions face à face et elle s’approchait alors jusqu’à ce que mon sexe vienne frôler sa blouse. Le contact du nylon contre mon gland turgescent me rendit haletant de désir. Elle me dit tout doucement : “il va me falloir faire quelque chose vous ne croyez pas ?”, en même temps je sentis ses doigts frôler mes testicules par en dessous, pendant qu’avec son autre main elle coiffait délicatement mon gland en étalant du bout d’un doigt le lubrifiant qui perlait au bout…

  

J’étais tellement submergé de désir qu’il ne lui aura fallu guère plus d’une minute de manipulation pour que je sente une vague irrésistible remonter de mes testicules, traverser mon sexe dressé devant elle et être expulsée à grands jets chauds entre ses doigts. Je fus surpris de la quantité de sperme éjaculé, elle aussi visiblement car elle regardait sa blouse maculée d’un air un peu contrarié… “Vous, dîtes donc, vous ne faites pas semblant !…Bon, il faut qu’on se dépêche, je ne suis pas censé mettre tant de temps pour quelques radios !…

  

On en reste là n’est ce pas ?…Ni vu ni connu…

  

“Je ne pus que lui répondre un “ben, oui… euh… bien sûr” comme un collégien surpris en faute. Les radios furent vite bâclées après cela, et elle finit par me pousser dans le vestiaire en me donnant mon slip au passage… “Merci” fut tout ce que je trouvais à dire, avec pour toute réponse de sa part un petit clin d’œil au moment de fermer la porte.

  

Vous avez un talent pour écrire des histoires coquines et vous souhaitez les partager avec le plus grand nombre? Envoyez-les à l’adresse suivante : contact (AT) charmegroup.com et nous les publierons avec plaisir!

  

Vous trouvez ce récit (envoyé par Hazebine) plus hard ou plus épicé que ceux qu’on vous offre au quotidien? N’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous faire part de votre avis et nous aider à vous offrir des histoires toujours meilleures :) . Merci d’avance!

  

 
 
 

4 Réponses à “Visite medicale erotique”

  1.  
  2. robin dit :

    quelle histoire magnifique. merci hazebine

  3.  
  4.  
  5. Roger dit :

    Bienvenue au nouveau contributeur alors :D

  6.  
  7.  
  8. Erick dit :

    Tu as bien de la chance… bienvenu & bravo

  9.  
  10.  
  11. Charme dit :

    Oui bienvenue sur notre blog et merci pour tes superbes récits :)

  12.  
 

Poster un commentaire

Vous devez ouvrir un compte gratuit et être connecté pour poster un commentaire.

Citer cet article "Visite medicale erotique" sur votre blog :