Soutenez Natacha!

En ajoutant un lien vers "Histoires Erotiques" sur votre blog/site


Ou un logo :  


Tous les liens disponibles...

Moment de masturbation feminine dans le chalet

Moment de masturbation feminine dans le chalet

thématique : Fantasmes
pas de commentaire - postez votre com'
posté le Mercredi 16 décembre 2009 par Natacha

Résumé de l’histoire érotique : Voici la suite du récit intitulé : Une aprèm coquine avec notre prof. Aujourd’hui Cécilia décide de se toucher en regardant la vidéo qu’elle a filmée, en compagnie de Marine. Ne manquez pas cette séance de masturbation féminine, à couper le souffle, sur mon blog d’histoires érotiques. ;)

  

  

Il fait froid ce matin, Marine est sortie faire une promenade dans les bois avec les autres copines du groupe.

  

Je suis restée dans le châlet, toute seule. Je suis censée préparer le repas ou tout au moins mettre l’eau à bouillir pour les spaghettis.

  

Je regarde les paquets de spaghettis que les filles ont apportés, ils ont tous des marques différentes. C’est marrant…

  

En versant la pâte dans l’eau, quelques gouttes se projettent sur mes mains et je prends un torchon pour les essuyer.

  

Que puis-je faire de bon aujourd’hui? Il faut que je m’amuse car je suis vraiment ennuyée.
Il n’y a rien d’intéressant ici sauf le prof de gym qui est parti avec le groupe.

  

Soudain je me rends compte que cette idée de l’inviter à nous rejoindre en ce week-end de vacances n’a pas été bonne.

  

Trop de meufs pour un seul mec, il y a trop d’énergie féminine tournant autour d’un seul homme. Dans le fond, chacune de nous aurait voulu l’avoir pour soi, sans l’interférence des autres filles.

  

Je me rends à l’évidence que cette invitation était chargée d’une connotation sexuelle implicite.

  

Il est trop bon mon prof et je voudrais bien l’avoir au lit en oubliant un instant que j’ai un copain qui m’attend à Paris.

  

Je prends soudain la caméra où j’ai enregistré la vidéo de l’autre jour, avec moi, Marine et Etienne.

  

Je regarde d’abord par la fenêtre, en ouvrant les volets pour confirmer que le groupe n’est pas en train d’arriver au châlet.

  

Une chaleur vraiment cuisante commence à se dégager de mon entrecuisse et se répand lentement sur mon bas ventre et mes seins. Je suis chaude à l’idée de revoir ces scènes coquines.

  

Je vais dans la chambre et m’allonge sur le lit où notre prof dormait avant-hier. J’allume la caméra et cherche la vidéo en question.

  

Il y a trop de lumière ambiante, je me lève et ferme les volets de la fenêtre. Puis, avant de me coucher, j’enlève mon short pour rester en petite culotte.

  

Voilà, je rallume la cam et me prépare pour profiter de la vidéo. Je revois Marine qui sourit et s’approche de lui.

  

Rien qu’à le voir, mon sexe commence à mouiller et à dégager encore plus de chaleur. Au fur et à mesure que la vidéo roule, ma main droite glisse presque imperceptiblement sous ma culotte et mon majeur commence à tapoter mon clito raide comme un pieu.

  

C’est super excitant tout cela. Je revois le corps musclé de mon prof et cela m’excite au plus haut point. Je m’imagine assise sur lui, chevauchant sur sa verge raide, qui pénètre mon sexe en y allant bien au fond.

  

-mmmmmmmmmmm

  

Cette séance de masturbation féminine devient de plus en plus chaude. Si Étienne voulait, s’il me cherchait, s’il me faisait la moindre proposition, je serais toute à lui, malgré mon copain, malgré tout.

  

Ce mec me met dans tous mes états et l’environnement de la forêt me rend encore plus sauvage, telle une femelle en rut.

  

J’enfonce mes doigts dans mon vagin qui les accueille en dégageant encore plus de chaleur, je brûle littéralement à l’entrejambe.

  

J’avais oublié que la masturbation féminine est super excitante quand l’objet de mon fantasme me motive et m’excite grave.

  

Je suis sure qu’Etienne me ferait jouir rien qu’en frôlant mon clito avec sa grosse bite. J’imagine mes doigts caresser ses poils pubiens et ses couilles et mes pensées se lâchent.

  

Je me revois encore une fois culbutée sur le lit par cet étalon magnifique.

  

Mes doigts liment ma chatte bien profond, en me faisant gémir, jusqu’à ce que j’atteigne un orgasme profond qui me laisse épuisée sur le lit.

  

Après cette séance de masturbation féminine je me remets en toute hâte pour aller surveiller les spaghettis dans l’eau bouillante.

  

Vous avez un talent pour écrire des histoires coquines et vous souhaitez les partager avec le plus grand nombre? Envoyez-les moi à l’adresse suivante : contact (AT) charmegroup.com et je les publierai avec plaisir!

  

 
 

Poster un commentaire

Vous devez ouvrir un compte gratuit et être connecté pour poster un commentaire.

Citer cet article "Moment de masturbation feminine dans le chalet" sur votre blog :