Soutenez Natacha!

En ajoutant un lien vers "Histoires Erotiques" sur votre blog/site


Ou un logo :  


Tous les liens disponibles...

Ma premiere experience lesbienne

Ma premiere experience lesbienne

thématique : Confessions intimes
6 commentaires - postez votre com'
posté le Jeudi 27 novembre 2008 par Natacha

Résumé de l’histoire érotique : Je vous présente aujourd’hui un récit magnifique, envoyé par notre lectrice Sarah. Elle vient de vivre sa première expérience lesbienne avec une amie et veut savoir notre avis là-dessus. Ne manquez pas de poster votre commentaire à la fin de ce témoignage, publié sur mon blog d’histoires érotiques. (Note : nous avons changé les noms des protagonistes pour garder l’anonymat).

  


  


Mathilde était nerveuse lundi soir. Elle est venue passer la nuit chez-moi parce que son copain était parti en mission à l’étranger et cela l’angoissait.

  

Sachant qu’elle allait peut-être tomber dans la dépression, j’avais loué un film classique, Thelma et Louise, pour nous amuser un peu. J’avais sorti aussi de la cave un vin rouge de Bourgogne pour la gâter.

  

Mon amie arriva vers dix-neuf heures du soir. Elle me dit bonsoir et me prit dans ses bras très fort. J’avais tout préparé pour nous asseoir à table dès qu’elle arrive.

  

Le repas fut tranquille et je lui proposai de voir le film après. Elle accepta mais elle n’avait pas le moral et me prévint que ce serait difficile pour elle de se concentrer sur la trame…

  

Quelque chose dans ses yeux me disait qu’elle était prête à tout ce soir-là, pour oublier le fait que son petit ami était parti en mission.

  

J’allai dans ma chambre pour me changer. Je mis une culotte et une camisole blanche, au décolleté ouvert. Je me sentais étrangement chaude et attribuais cet effet au vin rouge, qui avait éveillé tous mes sens.

  

Revenue dans le salon, je m’assis à côté d’elle, passant l’un de mes bras autour de ses épaules. Mathilde profita pour appuyer sa tête sur mon bras.

  

Ce geste ne passa pas inaperçu pour moi. Je me sentais vraiment chaude et, en plus, l’histoire de Thelma et Louise, ne faisait que nourrir mes envies d’embrasser mon amie et de me laisser aller.

  

Ce fut alors que je me suis rendue compte que j’avais une envie folle d’elle, de son corps parfumé et de ses lèvres sensuelles.

  

J’avais peur de l’effrayer ou qu’elle sorte en courant si je faisais les moindres avances, mais mon envie de sexe l’emporta finalement sur ma pudeur.

  

Très timidement, je commençai à caresser ses cheveux et à mordiller le lobe de son oreille. Elle riait et me repoussait mais sans trop d’assurance, donc je revenais à la charge.

  

Ensuite, quand mon adrénaline était montée au top, je me suis approchée de ses lèvres, en lui donnant des bisous sur la joue et sur le cou.

  

Mathilde fermait ses yeux et me priait de m’arrêter mais c’était une résistance feinte, car c’était évident que, dans le fond, elle voulait que je continue.

  

Nous ne voyions plus le film. Au contact de ses lèvres humides j’eus des secousses et ma foune se mit à mouiller très abondamment.

  

Ma culotte était toute trempée de fluides et Mathilde profita pour glisser sa main entre mes jambes.

  

Puis ses petits doigts glissèrent dans mon sexe, et commencèrent à me masturber très doucement, avec des mouvements profonds et cadencés.

  

Ce fut la première fois qu’une fille toucha ma chatte et cela me mit dans tous mes états. J’avais l’impression que Mathilde s’était lâchée et qu’elle allait bien me surprendre…

  

-Ça te plaît…cochonne…?

  

-Ça te plaît, petite cochonne, répond-moi!

  

Elle me parlait comme si j’étais sa pute et cela me faisait mouiller davantage. J’essayais de maintenir mes cuisses écartées pour qu’elle puisse y aller plus profondément avec ses doigts coquins.

  

Soudain, Mathilde s’agenouilla devant moi et, contre toute attente, se mit à tripoter ma chatte avec sa langue. Je me tordais de plaisir, sous l’effet de ses coups de langue impitoyables, qui parcouraient ma foune sans épargner aucun centimètre carré.

  

Je voulais qu’elle écarte encore plus les lèvres de ma chatte pour sentir sa langue arriver à l’entrée de mon vagin, là où personne ne m’avait jamais léchée.

  

Elle ne me laissait pas le temps de me remettre et mon excitation montait de plus en plus vite. Soudain, j’atteignis un orgasme bruyant, au milieu de cris très forts.

  

Mais, au lieu de rester et de jouir à son tour, mon amie se rhabilla très vite et partit sans rien dire. Elle me laissa ainsi sur ma faim de la caresser et de rester un moment toutes les deux à poil, sur mon lit.

  

Depuis lors, elle ne me parle plus et ne répond plus à mes appels. Je voudrais savoir quel est votre avis à ce sujet. Merci Charme.com.

  


N’hésitez pas à poster un commentaire en bas de cette page pour aider notre lecteur Marc qui a bien voulu partager son témoignage avec nous.

  

 
 
 

6 Réponses à “Ma premiere experience lesbienne”

  1.  
  2. Chester34 dit :

    elle est nulle ta copine, ne lui parle plus et cherche une autre amie pour faire des cochonneries :)

  3.  
  4.  
  5. robin dit :

    je trouve que tu dois l'appeler au plus vite pour clarifier la situation

  6.  
  7.  
  8. erick dit :

    Tu écris très bien, si elle ne répond pas à tes appels, écris lui un petit mot, elle à peut-être du mal à accepter ses désirs profonds, laisse lui un peu de temps mais pas trop!

  9.  
  10.  
  11. Bernard dit :

    Sans doute veut elle te tester pour mieux t'avoir entierement a elle apres.Une certaine forme de domination

  12.  
  13.  
  14. Marjo dit :

    J'ai déjà eu une expérience similaire avec une collègue de travail. La première semaine fut assez bizarre, mais une bonne discussion a corriger la situation. Depuis on se laisser aller de temps en temps sans que nos conjoints soient au courant

  15.  
  16.  
  17. Charme dit :

    Oui? c'est très excitant comme expérience

  18.  
 

Poster un commentaire

Vous devez ouvrir un compte gratuit et être connecté pour poster un commentaire.

Citer cet article "Ma premiere experience lesbienne" sur votre blog :