Soutenez Natacha!

En ajoutant un lien vers "Histoires Erotiques" sur votre blog/site


Ou un logo :  


Tous les liens disponibles...

La caissiere du supermarche

La caissiere du supermarche

thématique : Confessions intimes
4 commentaires - postez votre com'
posté le Mardi 25 janvier 2011 par Natacha

Chaque fois que j’arrive au super marché la caissière du poste 5 n’a d’yeux que pour moi. Elle me regarde d’un air très coquin mais en fait je ne sais pas ce qu’elle veut.

  

Oui c’est un peu confus tout cela parce que même si ses regards sont impossibles à dissimuler, quand c’est mon tour de m’approcher de la caisse elle change d’attitude et ne me parle que pour me dire le juste et nécessaire.

  

  


Dans ses regards je sens la faim de moi, de mon corps, je ne saurais expliquer exactement toutes les sensations qu’elle me transmet. Ses yeux explorent mon corps de haut en bas en faisant un passage sous scanner qui, parfois, me gêne.

  

Les autres caissières sont surement au courant de tout et cela me rend encore plus timide à l’égard de cette brune, petite mais mince et parfaite, à mon avis.

  

Assise derriere la caisse elle me suit du regard où que j’aille car le super marché est une sorte de grosse bâtisse sans cloisons, divisé seulement par les différents rayons qui ne sont pas trop hauts.

  

Donc elle peut m’épier et savoir ce que je fais, ce qu’elle ne manque pas de faire.

  

Je ne comprends rien a ce qu’elle fait, d’un coté son harcèlement visuel est évident et trop lourd et d’autre coté sa timidité lorsque je m’approche est complète, on dirait qu’elle est toujours sur le point de me sauter dessus littéralement.

  

Et là, je dois vous avouer que j’ai fantasmé pas mal de fois sur cette petite brune, aux nichons magnifiques. Je l’imagine sautant sur moi, ou plutôt sur ma bite, les yeux toujours collés sur mon visage.

  

Mais il m’arrive qu’à chaque fois que je me propose de lui parler ou de lui demander son portable, les mots me manquent. J’ai l’impression que toutes les caissières, ses collègues sont à l’écoute et ça m’inhibe complètement.

  

J’ai déjà essayé de changer l’heure de ma visite au super marché car en général je n’y vais que dans l’après-midi, ou il n’y a personne ou très peu de monde.

  

Un jour j’y suis allé le soir mais, au moment où je passais mon chariot à cote de la caisse, j’ai eu l’impression que les gens se taisaient pour m’écouter parler et je n’a rien dit sauf : ça va?…

  

Je suis sur qu’elle me désire, c’est trop évident, mais il faut savoir l’aborder, elle ne franchira jamais le pas tant que je resterai muet, c’est clair. Avec ses regards elle me démontre jour après jour qu’elle veut de moi, il faut que je donne de moi un petit peu mais je n’y arrive pas.

  

C’est fou comme la timidité peut séparer les gens ou bien empêcher le rapprochement de deux êtres qui se dévorent littéralement avec le regard.

  

Et vous serez surpris en lisant ca, je ne suis pas timide, cela ne m’arrive qu’avec Sophie, la caissière.

  

Je sais son nom parce qu’elle le porte écrit sur son sein gauche, dans une petite carte collée à sa chemise.

  

Quel bonheur celui du mec qui pourra la caresser à cet endroit-ci, en touchant ce petit ballon rondelet. Ouf rien qu’en y pensant je bande grave.

  

Je ne suis pas prêt pour sauter le pas, que faire? C’est une caissière trop bonne, et je l’attire!

  

Si vous avez des conseils pour sauter le pas d’une façon disons, peu criante, sans que personne ne m’entende, vous êtes les bienvenus. Je vous écoute.

  

Gros bisous

  

Emmanuel, 24 ans, célibataire, Lançon-Provence

  

N’hésitez pas à poster un commentaire en bas de cette page pour aider notre lecteur Emmanuel qui a bien voulu partager son témoignage avec nous.

  

 
 
 

4 Réponses à “La caissiere du supermarche”

  1.  
  2. Furpie dit :

    Je te conseil d’acheter des aliments pour cuisiner un plat que tu n’as encore jamais préparé, et lorsque tu passe en caisse tu prends ton courage à deux mains pour lui demander conseil à l’élaboration de ce plat car c’est la 1ère fois que tu essaie et tu voudrais pas te planter et au moment où tu te sens maître de la situation, tu lui lance plaisantant pour quoi ne pas t’accompagner à gouter ce diner !
    Je sais c’est facile à dire comme ça mais une fois en situation on se fait tout petit …
    Mais courage c’est une idée comme une autre ! ;-)

  3.  
  4.  
  5. tinono dit :

    Ben tu peux faire simple : glisser un papier avec ton numéro en payant tes courses par exemple… Ou tu peux même être plus direct : faire tomber quelque chose à la caisse et lui caresser la jambe en le ramassant … oui c’est très osé mais bon qui ne tente rien n’a rien ;)

  6.  
  7.  
  8. Moi en tant que femme j’aimerais bien que tu m’écrives ton numéro de portable sur le papier de l’addition, pourquoi pas? on va surement te voir mais bon, comme le dit Tinono qui ne risque rien…

  9.  
  10.  
  11. Dolia dit :

    Les caissière font des pauses obligataires toutes les 2 heures.
    Tu peux te renseigner auprès d’une autre caissière et être présent au moment de cette pause pour tenter une approche, lui offrir un café.

  12.  
 

Poster un commentaire

Vous devez ouvrir un compte gratuit et être connecté pour poster un commentaire.

Citer cet article "La caissiere du supermarche" sur votre blog :